gérer la douleur

La sophrologie est une méthode psycho-corporelle. Cette méthode permet de se reconnecter à son corps souvent oublié dans un monde qui vit à toute vitesse… Et peut nous apprendre à gérer la douleur au quotidien.

Se reconnecter à son corps permet de le découvrir, de le redécouvrir et d’identifier des attitudes de comportements à améliorer ou à modifier pour en prendre soin, pour maintenir une bonne santé et pour installer de façon pérenne un mieux-être au quotidien.

La douleur qu’est-ce-que c’est ?

Selon la définition de l’IASP (association internationale pour l’étude de la douleur), la douleur « est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable »

La douleur peut être spontanée, régulière, quotidienne… car il y a autant de douleurs que de personnes. Et oui ! La douleur est un ressenti subjectif. Elle peut varier en fonction de votre tolérance à la douleur, de votre capacité à gérer la douleur au quotidien.

C’est pour cela que l’on parle « d’expérience ».

Une expérience c’est le fait d’éprouver ou de ressentir quelque chose vis-à- vis d’un contexte ou d’une situation.

Vous pouvez avoir mal au dos au réveil suite à une mauvaise position durant la nuit, comme vous pouvez avoir mal au dos suite à votre séance de sport de la veille.

La douleur n’est probablement pas la même, car vous n’avez pas vécu la même expérience. Vous avez donc un ressenti, une douleur différente.

La notion de « ressenti » est complètement subjective et individuelle. Cela touche à l’essence même de l’être humain. Nos émotions et nos sensations sont uniques et donc difficilement comparables avec autrui.

Détendre le corps pour relâcher les tensions

Durant une séance de sophrologie, le.la sophrologue vous aide à relâcher les tensions mentales, émotionnelles et corporelles que vous pouvez ressentir. Ces tensions peuvent être intimement liées à de potentielles douleurs dues à la rigidité de votre corps. (Stress, appréhension d’un évènement, mauvaise position du corps, etc)

À travers des exercices de respiration, de décontraction musculaire et de visualisation, vous allez apprendre à détendre votre corps pour vous défaire de vos tensions.

Il faut savoir que les muscles du corps sont des tissus composés de fibres musculaires qui se contractent lors des mouvements corporels.

L’intérêt de la décontraction musculaire lors d’une séance de sophrologie, c’est de pouvoir se mettre à l’écoute de ce qui crée les tensions pendant la contraction du muscle ou de la partie du corps, puis de ressentir les effets bénéfiques du relâchement pendant la décontraction.

Ce processus est le même pour identifier la douleur.
Une fois localisée, il faut être capable de détendre la zone mentalement, émotionnellement et corporellement. Un peu comme un massage finalement, sauf que tout se fait en pleine conscience.

La gestion de la douleur lors d’un accompagnement médical

Au-delà de la gestion des douleurs quotidiennes, la sophrologie a tout à fait sa place dans un accompagnement médical pour aider à gérer des douleurs aiguës ou chroniques.

La respiration, la visualisation et la décontraction musculaire sont toujours les principaux outils utilisés. Mais ils sont utilisés différemment en fonction de la personne. Nous parlons d’intention et d’adaptabilité.

Il s’adapte à l’expérience, au vécu, à l’état émotionnel et mental actuels pour créer un accompagnement unique et adapté à la personne suivie.

Pour rappel :

  • La respiration peut être utilisée pour maîtriser et mieux gérer une douleur
  • La relaxation permet de réduire les tensions musculaires, mentales et

    émotionnelles.

  • La visualisation permet de penser à une image mentale positive. Cette

    image se reflète sur le mental et sur le corps. Elle va envoyer à notre cerveau un signal qui va lui permettre de sécréter de l’endorphine (hormone agissant comme un véritable anti-douleur)

    Le sophrologue travaille souvent en collaboration avec des médecins pour proposer une vraie aide complémentaire durant le parcours de soin.

Durant l’accompagnement sophrologique, il est important d’autonomiser la personne pour qu’elle tende vers un processus de guérison.

Mais attention, la sophrologie ne se substitue pas à la médecine, c’est un outil complémentaire.

(Pour en savoir plus sur l’accompagnement médical en sophrologie, cliquez- ici)

La gestion de la douleur lors de l’accouchement

La sophrologie est connue comme la méthode naturelle la plus pratiquée pour apprendre à gérer les douleurs de l’accouchement.

En effet, se préparer à l’accouchement diminue le stress et permet de mieux gérer les douleurs le jour J.

  • La respiration va permettre de gérer les douleurs des contractions.
  • Les techniques de relaxation vont aider à détendre le corps souvent tendu

    à cause des contractions

  • La visualisation aide à créer une bulle de détente et de calme. Elle peut

    aussi aider à se projeter positivement pour mieux vivre l’évènement.

    Au-delà de la gestion de la douleur, la sophrologie peut aider à se préparer à l’accouchement. Lors des séances, vous apprenez à vous projeter positivement pour mieux vivre cet évènement. Le stress, les peurs et les angoisses s’apaisent et vous avancez sereinement vers le jour J.

    (Pour en savoir plus sur la préparation à l’accouchement en sophrologie, cliquez-ici)